Covid-19 #28


Covid-19 #28 : samedi 18 avril

#28 18/04/2020

Préparer la sortie de confinement

 

Vous le savez : le confinement général de la population est prolongé jusqu’au 3 mai inclus.

 

Malgré une extension d’accès à certains commerces, les règles strictes des mesures de confinement et de distanciation sociale restent d’application.

Il apparaît déjà clairement que la sortie de confinement le 4 mai se fera de manière progressive.

 

Jusqu’à nouvel ordre, les >>>instructions sciensano restent d’application pour les cabinets dentaires !

Le risque infectieux est davantage présent aujourd’hui qu’il ne l’était à la mi-mars.
Nous déplorons à ce jour 5163 décès. Sans oublier les "guéris" qui en garderont des séquelles.

 

On peut s’attendre à ce que le Gouvernement annonce ce vendredi 24 avril des modalités de sortie du confinement.

Un « plan de sortie » applicable aux cabinets dentaires sera probablement connu à cette date.

 

Encore une fois, nous le répétons : jusqu’à nouvel ordre, les instructions sciensano restent d’application pour les cabinets dentaires en ce qui concerne le report des soins non-urgents.

Ceci vient d’être rappelé dans le >>>document sciensano daté de ce 16 avril.

EXTRAIT

 

Nous tenons à souligner à nouveau que toutes les lignes directrices émises en vue du report des soins non urgents et non essentiels restent d’application jusqu'avis contraire. Nous comptons sur la responsabilité́ de tous les prestataires de soins de santé́ et de leurs organisations représentatives pour suivre correctement ces lignes directrices et y rester vigilants.

Les services d’inspection compétents de nos administrations publiques développent un monitoring afin de pouvoir suivre ce qui se passe sur le terrain.

Il y a donc confirmation de contrôles pour les praticiens qui bafoueraient les règles, et en particulier celle qui oblige à postposer tous les soins non-urgents.

 

Dans l’attente de nouvelles directives, nous poursuivrons le Service des Urgences Dentaires organisé conjointement par la CSD et la SMD tant que nécessaire.

Urgences dentaires

 

Le Service des Urgences Dentaires (SUD) a pu rapidement être organisé conjointement par la CSD et la SMD, afin d’assurer les soins urgents à la population, un des devoirs collectifs de notre Profession.

 

Rien n’est simple en cette période. Même l’approvisionnement de masques de protection pour ce service s’est révélé être un combat quotidien.

On ne remerciera jamais assez toutes les personnes qui s’impliquent dans cette organisation : volontaires, donateurs, organisateurs.

 

Le rôle du dentiste traitant qui répond aux appels téléphoniques de ses patients reste essentiel dans cette organisation : réponses aux appels, triage, prise de contact avec un des dentistes du SUD, etc.

Nous avons pu apporter un soutien financier de l’INAMI à ce rôle essentiel par la création du code de nomenclature dédié.

 

Qu’il nous soit permis ici de rappeler quelques règles :

  • Il est impératif que le praticien traitant reste le premier recours du patient.
  • Il est interdit de renseigner sur son répondeur les coordonnées d’un dentiste figurant sur la liste des cabinets où référer. De même, il est interdit de rendre publique cette liste.
  • Il appartient au dentiste traitant de contacter lui-même le cabinet du SUD, et de lui fournir les informations pertinentes (certains volontaires nous font part que dans ¾ des cas, c’est le patient lui-même qui appelle !).
  • La liste des cabinets où référer affiche les jours et les horaires de ceux-ci. Merci de les respecter.
  • Merci aussi de comprendre que ces dentistes volontaires sont submergés. Ils ne savent pas toujours soigner ET répondre au téléphone. Donc n’hésitez pas à laisser des messages explicatifs et détaillés sur leur répondeur.
  • La liste des cabinets est mise à jour chaque jour. Des cabinets s’ajoutent. D’autres se retirent. Une répartition est ainsi organisée pour ne pas « épuiser », assurer que le nombre d’urgences par jour reste limité (pour des raisons d’hygiène), que du matériel de protection soit fourni.

NB : en journée et les soirs (à Bruxelles) et les W-E, les services de gardes « habituels » exercent un rôle de TRIAGE.

 

N° d'appels :

  • Garde de Bruxelles : 02 426 10 26
  • Garde du Brabant Wallon : 02 375 70 27

Reprise de l’activité des cabinets

 

La reprise de l’activité des cabinets dentaires ne peut s’envisager que si la SÉCURITÉ peut être assurée pour les patients, les praticiens, le personnel assistant, et en conséquence de leurs proches.

Notre profession à l’avantage de ne pas avoir attendu cette crise pour connaitre les enjeux de l’hygiène au cabinet dentaire, et les protocoles de désinfection et stérilisation. Maîtriser les contaminations croisées est dans notre ADN. Mais des incertitudes demeurent face au coronavirus, surtout que nos soins exposent particulièrement.

 

Si nous avons eu très peu de praticiens contaminés suite à l’arrêt précoce de notre activité, il ne faudrait pas qu’une reprise trop rapide ou désordonnée ne se traduise par de nouvelles victimes ou une nouvelle flambée des infections, qui cette fois toucherait les membres de notre profession.

 

Nos raisons de recommencer à travailler sont multiples :

  1. La nécessité de s’assurer un revenu professionnel en l’absence d’aides financières suffisantes est bien entendu un motif légitime pour reprendre le travail. Même si certains aspirent à retrouver immédiatement leurs revenus d’avant crise.
    Cette motivation d’avoir des revenus est légitime, mais ne peut diriger à elle seule les options de sortie de confinement.
  2. Le report des soins dentaires non-urgents ne peut être éternel. Car cela va aboutir à des aggravations des pathologies dentaires (alors qu’on a TOUT tenté ces dernières années à l’INAMI pour diminuer les reports des soins dentaires par les patients fragilisés). Outre la pathologie aggravée, c’est le coût pour les patients et notre Sécu qui s’en trouvent augmentés.
  3. Certains patients commencent à être re-demandeur pour être pris en charge, même pour des soins d’urgence relative.

 

NB : Rappelons qu’il est permis à tous les praticiens de soigner les urgences de leurs patients si toutefois ils respectent les consignes de sécurité.

 

Il faut maintenant attendre les décisions des Autorités en ce qui concerne la sortie progressive du confinement. On s’attend à avoir ces premières informations ce vendredi 24 avril.

 

On doit s’attendre à une reprise progressive, en respectant de nouvelles recommandations en ce qui concerne l’organisation du cabinet, le rythme des rendez-vous, la décontamination et la stérilisation du matériel et des locaux et bien entendu l’usage d’EPI complémentaires.

Un Groupe de travail POST-COVID au sein de la SMD

 

Des consœurs et confrères travaillent dur au sein de ce groupe de travail pour recueillir des articles scientifiques, des guidelines de pays tiers, de vérifier leurs références scientifiques.

 

Mais il est clair que les recommandations pour les cabinets devront être des recommandations officielles validées par sciensano.
Mais le travail d’experts externes permettra aux Autorités d’y intégrer les spécificités propres à chaque métier. Nous avons besoin de procédures qui soient adaptées et applicables aux cabinets privés.

Disponibilité des EPI

 

Grand sujet de préoccupation : les EPI (équipement de protection individuel). Sachez que nous n’oublions pas de travailler sur cet aspect. La meilleure piste est que les dépôts dentaires puissent retrouver leurs chemins d’approvisionnement et de distribution normaux.
Mais dans l’attente, les Autorités fédérales vont organiser en vue du 4 mai une distribution de masques chirurgicaux vers les professionnels de santé, et ce via les communes de domicile.
Reste posée la question de la disponibilité des FFP2 et leur efficacité.

Compensations financières

 

Nous sommes soucieux des énormes difficultés financières pour nos cabinets et nos familles.
Nous avons poursuivi nos demandes au Politiques, et en particulier aux Régions bruxelloise et wallonne.

 

Une prime unique de 2 000 EUR est annoncée à Bruxelles. Toutefois, les modalités ne sont pas encore arrêtées. Attendons de voir.
Une mesure similaire est sur la table du Gouvernement wallon mais sans encore de décision à l’heure d’écrire ces lignes.

 

Rappelons que le droit passerelle est accessible à TOUS. Le fait de traiter des urgences ne fait PAS obstacle à l’attribution de ce montant (octroyé déjà pour mars et avril).

Et l’Accord Dento-Mutualiste ?

 

C’est ce mercredi 22 avril à minuit que se clôture la période pour prendre position par rapport à l’Accord.
Vous êtes nombreux à vous poser la question des modalités chamboulées de notre pratique future et des surcoûts liés aux mesures de protection.
Nous avons tiré la sonnette d’alarme auprès des dirigeants de l’INAMI.
Il y aura une concertation ce mardi 21 en fin de journée. Nous serons alors en mesure de vous donner des informations. Celles-ci vous permettraient de prendre votre décision ce mercredi en ayant connaissance des intentions de l’INAMI dans l’aide aux cabinets dentaires pour contrer le coronavirus.

Masques

 

Sciensano a mis à jour son document à propos des masques et de leur utilisation. Vous trouverez ce document en suivant >>>ce lien.

Pour conclure

 

Nous comprenons vos inquiétudes face à l’inconnu que représente « demain ». Nous sommes à l’écoute de vos craintes. Soyez-en sûrs, nous travaillons dur chaque jour, chaque heure, pour nous faire entendre des Autorités mais également pour vous aider à préparer la reprise de votre pratique dentaire.

 

Ayez confiance en votre capacité d’adaptation, à votre mobilisation, à votre courage et nous arriverons ensemble à traverser cette crise. Certains effets de cette pandémie sont déjà bénéfiques : on voit de nombreuses collaborations, mobilisations, volontariats…

 

Continuons sur cette lancée : restons confiants, mobilisés, unis !




Rechercher
Ok
Accès Utilisateurs
News
27/10/2020
Suspension des formations en p...
SUITE À LA SURVENUE DE LA DEUXIÈME VAGUE DE COVID-19, NOUS A...
27/10/2020
LE POINT 283
LE POINT 283 - Novembre-Décembre 2020 vient de paraître.
11/10/2020
Replay - Les données actuelles...
Le replay du webinaire du Professeur Emmanuel BOTTIEAU, Actu...
Nos partenaires
Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter
Contact
Société de Médecine Dentaire asbl
Avenue De Fré, 191-1180 Bruxelles
Phone:
+ 32 2 375 81 75
Fax:
+ 32 2 375 86 12
Copyright Société de Médecine Dentaire asbl 2014 All rights reserved - Développé par EWAPPS S.A